agenda

Chargement de l'agenda...

Visiteurs connectés : 10

dernier article

CONSIGNES A LA VEILLE DU DECONFINEMENT

Nous sommes à la veille d’un déconfinement, nouvelle étape dans cette crise sanitaire dont l’issue, faut-il le rappeler, est encore lointaine et incertaine. Mais si cette date coïncide avec la reprise dans le milieu scolaire pour le premier degré, il n’en est pas de même pour les collèges et lycées. Pourtant cette notion de reprise semble avoir fait perdre à certains chefs d’établissement tout sens commun puisque des initiatives, toutes plus navrantes les unes que les autres, se multiplient. Dans la perspective de cette reprise cependant, que ce soit au plan national ou académique, des instances ont été consultées et des décisions arrêtées. Ainsi, il a été acté qu’aucun retour ne saurait se faire sans l’aval du Conseil d’Administration dûment saisi.

Nous vous informons qu’en aucun cas et quel que soit votre statut (CPE,AED, PEC, personnel enseignant titulaire ou contractuel, etc.), vous ne devez vous rendre à votre établissement quelles que soient les injonctions, menaces et pressions exercées. La condition première d’un retour est un équipement de protection (masques notamment) en nombre suffisant dans des établissements préalablement nettoyés de fond en comble par le personnel à qui incombe cette tâche. Ne cédez pas et tenez nous informés en cas de problème. L’heure n’est ni à la légèreté ni à la désinvolture et si certains chefs ont décidé de jouer avec la santé des personnels, le SNES pour sa part vous invite à refuser fermement tout compromis et toute mise en danger inutile.

Par ailleurs, ce sont souvent les mêmes chefs qui demandent de remplir des formulaires inquisiteurs sur la santé des uns et des autres. Nous vous rappelons que l’état de santé relève de la sphère privée et vous incitons à ne renseigner aucun questionnaire. Nous avons d’ailleurs publié un communiqué de presse que vous trouverez en pj. Là encore, en cas de problème, n’hésitez pas à nous contacter.

Prenez soin de vous et de vos proches et bon courage en cette période compliquée.

Word - 15.9 ko
consignes-snes

Dernières brèves

  • CLASSE EXCEPTIONNELLE : vivier 1

    Si vous êtes au moins au 3e échelon de la Hors classe des certifiés et que vous pouvez justifier de 8 années d’éducation prioritaire, de poste spécifique en CPGE, à l’INSPE, en faculté (mais pas en BTS), de CAFFA ou de CAFIPEMF (tout est cumulable si les années sont distinctes) n’oubliez pas de postuler au 1er vivier de la classe exceptionnelle sur IPROF.

    Le serveur est fermé mais vous pouvez envoyer votre candidature et vos pièces justificatives au Rectorat à ce.dpe@ac-martinique.fr et en copie à nicole.rochur1@ac-martinique.fr.

    Mettez nous en copie également snes-s3mar@snes.edu. Vous avez jusqu’au 3 avril. Bon courage, Les commissaires paritaires du SNES

  • TOUS EN GREVE LE 9 JANVIER 2020

    Le mouvement continue !

  • LES RDV DE CARRIERE

    Nous avons appris que le nouvel IPR d’espagnol a décidé de rendre visite à tous les collègues de l’académie. Un courrier au Recteur est d’ores et déjà parti.

    Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a désormais des règles quant aux temps de rencontre entre les enseignants et leurs IPR.

    Nous en profitons donc pour les rappeler à tout le monde.

    Votre IPR ne peut vous voir que dans le cadre d’un RDV de carrière ou de l’accompagnement. Ce dernier ne peut en aucun cas nous être imposé. Vous avez donc toute légitimité pour refuser une telle visite de l’IPR a fortiori si vous serez bientôt éligible à un RDV de carrière ou l’avez été récemment.

    En cas de difficultés, n’hésitez pas à nous joindre.

    Ne restez pas seuls face à l’administration !

  • Nouvelle brève

    Chère Collègue

    Le Stage prévu en novembre n’est absolument pas limité au lycée.

    Il s’agit de voir comment gérer les situations conflictuelles au sein d’un établissement et cela concerne bien tout le monde.C’est une erreur dans l’intitulé du mail mais tous les collègues peuvent s’y inscrire.

    Attention , déposez bien l’autorisation d’absence avant la sortie car il faut le faire un mois à l’avance.

    Syndicalement

    Le Secrétariat

  • ASPECTS JURIDIQUES : grève 17 Juin

    Dans le contexte actuel, il y a fort à craindre que le gouvernement use de tous les moyens pour briser la dynamique qui s’installe autour de l’appel à la grève du 17 Juin.

    Le droit de grève est un droit constitutionnel, ...

    Le ministre, par son refus systématique, et répété ces derniers jours, de tout dialogue, porte l’entière responsabilité des désordres qui ne manqueront pas de survenir le 17 Juin.

    Word - 75.8 ko
    droit-grève

page suivante